Accueil » Blog » Bikepacking en Suisse

Bikepacking en Suisse

Avec ses cols alpins, près de 1500 lacs et des paysages authentiques où la nature est préservée. La Suisse est sans aucun doute un pays à découvrir. Pour un séjour de Bikepacking en Suisse il existe des milliers de kilomètres de sentiers balisés à parcourir de préférence au printemps et en été. Des saisons où il y a certes le risque de rencontrer quelques jours pluvieux ou des orages, qui sont en été assez fréquents. Mais les températures y sont en général plutôt douces et donc idéales pour voyager à vélo.

Pourquoi vous devez envisager un itinéraire de bikepacking en Suisse ?

Loin des clichés selon lesquels on croit souvent à tort que tous les Suisses sont riches, ou qu’ils ne sont pas accueillants envers les étrangers. Je peux vous l’affirmer pour y avoir vécu plus de 25 ans que c’est totalement faux. Je m’y suis toujours senti à la maison même avec un passeport étranger, par contre je ne suis pas devenu millionaire !

La Suisse est un pays multiculturel, paisible dans lequel des actions sont souvent entreprises pour préserver la nature. Certes, comme partout les problèmes environnementaux menacent. Toutefois, grâce à son système politique particulier ses habitants sont souvent invités à se prononcer. Grâce à cela, de nombreuses lois qui protègent la biodiversité sont votées par la voie de référendums.

En matière de vélo, la Suisse est un paradis. Que vous soyez un routard, un vététiste, un graveleux ou un cyclotouriste vous y trouverez certainement votre bonheur. Grâce à des routes en parfait état et des milliers de kilomètres de pistes cyclables. Mais surtout ce qui nous intéresse particulièrement nous les bikepackers, des milliers de kilomètres de sentiers balisés.

suisse vélo bikepacking

Voyager en Suisse en train, avec un vélo

En Suisse, il est possible de prendre le train avec un vélo, vélo électrique, vélo pour enfant et remorques pour enfants (dimensions maximales: 2 m de long et 80 cm de large). Dans les trains InterCity (IC), EuroCity (EC), InterCityExpress (ICE) et Railjet (RJX). Mais également avec un tandem, vélo allongé pour position couchée, tricycle, vélo cargo et autres modèles mesurant plus de 2 m de long dans les trains de catégories RegioExpress (RE), réseau express régional (RER) et Regio (R).

Les conditions nécessaires au transport d’un vélo sont que vous devez être capable de le charger et de le décharger vous-même dans le support prévu à cet effet. Vous devez également disposer d’un titre de transport pour votre vélo. Un seul vélo par personne est autorisé. Une réservation est obligatoire toute l’année dans les trains EuroCity (EC), InterCityExpress (ICE) et Railjet (RJX). Notez également que du 21 mars au 31 octobre, la réservation est obligatoire pour les vélos dans certains trains InterCity (IC). Si vous prévoyez de voyager pendant cette période, je vous conseil donc de vous renseigner sur le site internet des CFF.

Bikepacking en Suisse: Où dormir ?

En Suisse le camping sauvage n’est pas interdit. Vous devez toutefois vous renseigner au préalable car cela ne signifie pas qu’il est autorisé partout. En effet, la décision finale incombe aux communes, qui peuvent édicter leurs propres règles et ordonnances. En règle générale, il est interdit de camper dans :

  • les réserves naturelles
  • le Parc national suisse
  • les districts francs fédéraux
  • des zones de tranquillité de la faune sauvage
  • là où l’accès est interdit.

Vous pouvez dormir sans risque une nuit (pas en groupe) en montagne, au-delà de la limite des forêts. Pour plusieurs nuits, vous devrez démonter la tente chaque jour. Sur un terrain privé avec l’autorisation du propriétaire. En cas de bivouac d’urgence. Si vous préférez le camping, vous trouverez en Suisse plus de 400 campings ainsi que plus de 200 aires de camping-car dans toutes les catégories de prix. Le site de Suisse tourisme, propose également une sélection de Bike Hotels.

camping sauvage bikepacking

Une sélection d’itinéraires de bikepacking en Suisse

J’ai sélectionné pour vous des itinéraires que je trouve très intéressants parmi les milliers d’options disponibles. Avec différents niveaux de difficulté. Ces parcours devraient plaire au plus grand nombre. Ils vous permettront aussi, sans doute, de vous aider à vous faire une idée des possibilités qu’offre la Suisse en matière de bikepacking.

La ViaJacobi

Cet itinéraire correspond à la partie Suisse des fameux chemins de pèlerinage vers Santiago de Compostelle. Il s’agit à la base d’un parcours pédestre de 645 km avec 17’100 m de D+. Il est toutefois entièrement cyclable en VTT ou en Gravel mais il sera parfois nécessaire de pousser votre vélo lors de courtes sections d’escaliers. Cet itinéraire traverse toute la Suisse, du lac de Constance à Genève tout en longeant le pied des Alpes. Son point culminant se trouve à 1414 m. d’altitude à Haggenegg. Il s’agit d’un parcours techniquement plutôt facile.

Jura Bike

La Jura Bike est un bon moyen de découvrir les collines du Jura. Cette chaîne de montagnes qui sert de frontière entre la Suisse et la France au nord du pays. De Bãle jusqu’à Nyon au bord du Lac Léman, cet itinéraire de 363 km est avant tout pensé pour le VTT. Il est cependant dans sa majeure partie praticable également avec un vélo de type gravel. En effet, en grande partie il emprunte des chemins non goudronnés mais cyclables. Il s’agit d’un itinéraire avec un niveau technique moyen, avec un dénivelé de 10’500 m. Vous y découvrirez la région des Franches-Montagnes, le Lac des Brenets formé par les eaux du Doubs qu’un barrage retient dans un canyon ainsi que la Vallée de Joux.

gravel cannondale topstone

Quel vélo pour le bikepacking ?

Pour choisir un vélo adapté au mieux à vos futures aventures. Il convient de prendre en compte certains critères. Ces critères dépendront du type de cycliste que vous êtes, ainsi que du type de bikepacking que vous souhaitez pratiquer.

Hope 1000

La Hope 1000 est à la base une course de bikepacking longue distance. Son parcours vous emmène sur une distance de 1000 km et un peu plus de 31’000 mètres de dénivelé. De Romanshorn sur le lac de Constance à Montreux au bord du lac Léman ! Les montées sont toujours raides, mais souvent sur des routes pavées tranquilles ou des chemins de terre bien entretenus. Il n’y a presque pas de trafic sur ces routes, et le bitume est souvent un soulagement car les pentes peuvent parfois être extrêmes.

L’itinéraire vous permet toutefois de vous habituer au fil du temps, en atteignant des altitudes plus élevées et des montées plus longues (et des paysages plus épiques) après Finsterwald, le point médian.

La Suisse est un pays d’eau douce, alors attendez-vous à trouver des fontaines tous les 5-10 kilomètres. Il y a des boulangeries et des magasins dans la plupart des villages. Willi Felix, a conçu la Hope 1000 de manière à ce qu’elle passe par de petits villages et services pour faciliter la logistique et le réapprovisionnement. Il n’est donc pas nécessaire d’emporter plusieurs jours de nourriture car elle est facilement disponible tout au long du parcours. En fin de compte, la Hope 1000 exige une bonne condition physique et une bonne résistance mentale, mais la navigation et la recherche de nourriture, d’eau, d’abris et d’autres services sont très faciles et pratiques.

Alpine Bike

L’Alpine Bike est l’itinéraire VTT balisé le plus long et le plus dur de ceux conçus par SuisseMobile. Il parcours la Suisse depuis Scuol, en Engadine (une haute vallée des Alpes suisses située dans le canton des Grisons). Jusqu’á Aigle dans le canton de Vaud, à la croisée de la Grande Eau et du Rhône. L’Alpine Bike traverse le long de ses 668 km de nombreux cols, des vallées et vous récompense par de splendides paysages. Il y a néanmoins un prix à payer pour ces merveilles puisqu’il y a plus de 22’700 m de dénivelé positif à franchir. L’Alpine Bike est un itinéraire fantastique pour lequel il faut compter environ 16 jours et avoir une bonne condition physique et technique. À prévoir impérativement en plein été car la neige s’éternise parfois par endroits.

En savoir plus sur SuisseMobile

SuisseMobile, est une fondation à but non lucratif qui est la base du plus grand réseau au monde d’itinéraires balisés créés spécifiquement pour la randonnée, le vélo, le VTT, le canöe et le roller. Sur le site internet de la fondation vous trouverez toutes les informations nécessaires pour préparer au mieux votre voyage à vélo en Suisse.

Qu’il s’agisse de guides papier, de l’application mobile, des infos sur les hébergements ou encore de la possibilité de tracer vos propres itinéraires. Cette fondation est une véritable mine d’or pour tout ce qui concerne le bikepacking en Suisse.

Decathlon National Innovation

Articles récents

Share This