Accueil » Blog » Bikepacking au Royaume-Uni

Bikepacking au Royaume-Uni

Pour un séjour de Bikepacking au Royaume-Uni il existe des milliers de kilomètres de sentiers balisés. L’Angleterre regorge d’itinéraires. Le Pays de Galles certains des terrains les plus accidentés en Grande-Bretagne dont les Cambrian Mountains et les Brecon Beacons. L’Irlande du Nord des côtes magnifiques et les Highlands écossais, un habitat relativement peu touché par l’Homme.

Pourquoi vous devez envisager un itinéraire de bikepacking au Royaume-Uni ?

Le Royaume-Uni est un pays unique composé de quatre nations qui offre une grande variété pour la pratique du Bikepacking. Une grande partie du nord et de l’ouest du pays est couverte de crêtes montagneuses séparées par de profondes vallées. Dans le sud, la campagne est principalement constituée de collines ondulées et dans le nord-ouest et les Highlands écossais se trouvent des dizaines de lacs. Le Royaume-Uni a un climat tempéré. En général, cela signifie que la Grande-Bretagne connaît des hivers frais et humides et des étés chauds également humides. Il faudra donc ne pas oublier d’emporter une bonne veste imperméable. Voici quelques itinéraires pour vous inspirer…

lands end to john o'groats bikepacking uk

Land’s End à John O’Groats (LEJOG)

Land’s End to John O’Groats est un itinéraire de bikepacking de longue distance emblématique. Il s’étend sur toute la longueur du Royaume-Uni continental. Depuis les superbes plages de Cornouailles jusqu’à la campagne époustouflante du nord de l’Écosse. Également connu sous le nom de GB Divide, cet itinéraire comporte environ 30 000 mètres de dénivelé sur un parcours de 2 000 km. Il traverse six parcs nationaux et est destiné aux amateurs de montagne et d’espaces sauvages. Il s’agit d’un itinéraire conçu pour les vélos gravel. Donc en termes de temps de conduite, c’est probablement du 50/50 (route/sentiers). La grande majorité du « off-road » est constituée de double-track. Vous aurez donc besoin d’un équipement qui roule bien, mais qui peut toutefois supporter les difficultés. Un Gravel avec des pneus de 40 mm minimum serait idéal pour le parcourir.

Itinéraires Bikepacking en Angleterre

J’ai sélectionné pour vous des itinéraires que je trouve intéressants parmi les milliers d’options disponibles. Ils vous permettront de vous faire une idée des possibilités qu’offre l’Angleterre en matière de bikepacking.

King Alfred’s Way

Le King Alfred’s Way est un parcours circulaire de 350 km qui traverse 10 000 ans d’histoire. Il relie certains des sites les plus symboliques d’Angleterre. Des monuments tels que Stonehenge, le cercle de pierres d’Avebury, les forts de l’âge du fer, le château de Farnham et les cathédrales de Winchester et de Salisbury.

Le nom de ce parcours s’inspire d’Alfred le Grand, qui a régné sur le royaume anglo-saxon du Wessex. Le sentier commence et se termine donc à la statue du roi Alfred à Winchester, où il est enterré.

Cette route est un élément crucial de l’objectif de Cycling UK. Un objectif qui consiste à créer un réseau de sentiers longue distance à travers la Grande-Bretagne. Il s’agit d’un parcours idéal pour les vélos Gravel qu’il est possible de parcourir en plusieurs jours en mode bikepacking. Le King Alfred’s Way emprunte des parties du Ridgeway ainsi que du South Downs Way. Il est également relié au Thames Path et à la route des chevaliers du North Downs Way. Ce qui permet de combiner cette route à d’autres itinéraires pour un voyage un peu plus long.

The Pennine Bridleway

De Wirksworth, au sud du Peak District jusqu’aux Yorkshire Dales. Il s’agit du plus long sentier tout-terrain du Royaume-Uni. Cet itinéraire de bikepacking escalade l’épine dorsale d’Angleterre. Pendant 330 km vous roulerez principalement sur des pistes équestres. Ainsi que sur des chemins à travers des tourbières, des routes de campagne et de sentiers utilisés depuis des siècles. Lorsque vous atteignez les Yorkshire Dales, la région devient plus isolée et les landes s’étendent sur des kilomètres, jusqu’à leur extrémité, à Kirkby Stephen. Ce parcours comporte quelques descentes techniques et des montées difficiles. C’est pour cette raison que les VTT et Gravel sont recommandés.

Bikepacking The Pennine Bridleway Royaume-Uni

Lakeland 200

Avec un dénivelé total d’environ 6 600 mètres et une longueur de 204 km. Cet itinéraire situé dans le parc national de Lake District, recommandé pour les VTT, représente un véritable défi. En effet, cette boucle autour du parc national comporte des sections avec des ascensions difficiles. Parfois, vous devrez donc certainement pousser votre vélo. Autrement, vous emprunterez des allées cavalières à travers les forêts ainsi que des singletracks dans les tourbières. Des terrains de cross-country rocheux entre les montagnes et lacs de cette belle région. Il s’agit d’une randonnée classique pour ceux qui veulent vivre une expérience de bikepacking authentique, hors des sentiers battus. Cette boucle commence et se termine traditionnellement dans le village de Staveley.

Itinéraires Bikepacking en Irlande du Nord

Une campagne magnifique avec des côtes époustouflantes. Des montagnes et des routes secondaires tranquilles font de l’Irlande du Nord un endroit idéal pour le bikepacking.

The Northern Irish Coast

De Ballyshannon à Larne. Un itinéraire de 452 km à parcourir entre 4 et 8 jours. En raison du terrain unique et des droits de passage limités en Irlande du Nord, cet itinéraire se fait principalement sur route. Il constitue néanmoins un véritable défi et offre certaines des vues les plus magnifiques que la côte nord-irlandaise puisse offrir.

La route commence sur la côte du Donegal. De là, vous traversez les lacs de Fermanagh, en passant par les paysages époustouflants du Lough Erne, puis la vallée du Derg et les imposantes montagnes de Sperrin.

En longeant la rivière Foyle jusqu’à la ville historique de Derry. Puis jusqu’à Castlerock, afin d’atteindre enfin la côte d’Antrim, mondialement connue pour la Chaussée des Géants. Vous pourrez ensuite continuer à explorer les Glens d’Antrim et les routes côtières sinueuses jusqu’à Larne. Cette partie du trajet peut être difficile, mais les vues sur la côte et les paysages vallonnés de l’île d’Émeraude valent le voyage et l’effort !

chaussée des géants bikepacking Royaume-Uni Irlande du Nord

Itinéraires Bikepacking au Pays de Galles

Avec l’un des terrains parmi les plus vallonés du Royaume-Uni, le Pays de Galles offre de nombreuses possibilités de bikepacking. J’ai sélectionné pour vous ces deux itinéraires:

Sarn Helen

Partez sur les traces des Romains à travers le Pays de Galles. Encore une route de 260 km qui va de côte à côte. Sarn Helen commence à Conwy et descend le long du pays de Galles en direction de la péninsule de Gower. Cette route tire son nom d’une sainte celte, Hélène de Caernarfon, qui, selon la légende, aurait ordonné la construction de routes au Pays de Galles vers le IVe siècle. Les routes sont en fait pour la plupart d’origine romaine, avec de nombreuses reliques de ces envahisseurs à découvrir le long du chemin.

L’itinéraire passe par le parc national de Snowdonia, avec des vues panoramiques sur Llyn Cowlyd, les Cambrian Mountains et la vallée de l’Elan. Travèrse les paysages sauvages des Brecon Beacons, puis se termine à Worm’s Head, à l’extrémité de la péninsule de Gower. Un vélo tout-terrain avec une bonne amplitude de vitesses est recommandé pour les collines galloises. Le printemps et l’été sont les périodes les plus favorables afin d’avoir les meilleures chances de trouver des pistes sèches.

The Trans-Cambrian Way

Un itinéraire bikepacking de 166 km de la frontière galloise à la mer irlandaise. De Knighton à Dovey Junction l’itinéraire comporte des terrains difficiles, comparables à des montagnes russes. Avec une ascension totale d’environ 3 700 m par-dessus des collines et des landes dans l’une des régions les moins peuplées du Pays de Galles. Collines herbeuses, singletrack rocheux, anciennes routes de crête, pistes forestières et de nombreuses rivières à traverser. Le Trans-Cambrian Way est à 70 % non goudronné, un VTT sera donc le plus adapté. TouItefois, si vous tenez à avoir des drops, votre Gravel peu également faire l’affaire. À condition, de ne pas être contre un peu de marche !

Itinéraires Bikepacking en Écosse

Attirant chaque année d’innombrables bikepackers, l’Écosse est sans doute l’une des destinations pour le Bikepacking parmi la plus attrayante et mythique au monde.

Bikepacking Royaume-Uni Écosse Highlands

The Highland Trail 550

Avec une distance de 885 km et des dénivelés importants (14 000 m D+), il s’agit de l’un des plus grands circuits au Royaume-Uni. Des sentiers naturels aux routes de tranquilles de gravier, en passant par les montées techniques et les descentes abruptes, cette piste couvre tout. Elle démarre à Tyndrum, passe par les vallées des rivières Lyon et Gaur. Contourne Ben Alder et traverse Fort Augustus. La boucle nord vous emmène ensuite dans la forêt de Fisherfield, en passant par le Loch Maree et les cascades et montagnes de Glen Affric et Glen Nevis. Le dernier tronçon traverse l’Escalier du Diable, le point culminant du voyage (968 m). Comme son nom l’indique, ce n’est pas un petit exploit. Il est recommandé de faire ce parcours entre mai et juin.

West Highland Way

Conçu à l’origine comme un itinéraire de randonnée, le West Highland Way est également un parcours éprouvant. Avec un total de 2788 m de dénivelé positif en seulement 154 km.

Ce sentier, débute à Milngavie, au nord de Glasgow, et traverse certains des paysages les plus spectaculaires des Highlands écossais. Notamment le Loch Lomond et les Trossachs, les chutes de Falloch, Rannoch Moor, Glencoe et Glen Nevis. Ainsi que des Munros (sommets d’Écosse) tels que Ben Lomond et Ben Nevis.

En raison du temps changeant à l’ouest de l’Écosse, le printemps et l’été sont les périodes idéales pour s’attaquer à ce sentier. Le camping sauvage est autorisé, ce qui vous permettra de choisir parmi une multitude d’endroits uniques. En cas de conditions météo difficiles, vous pouvez vous abriter dans un Bothy. Un abri de base, généralement laissé déverrouillé et accessible gratuitement à tous.

John Muir Way

Au sud des Lowlands écossaises, se trouve un sentier de 215 km avec un dénivelé de 2508 mètres, qui va d’une côte à l’autre. Le John Muir Way. Connu comme l’un des « grands sentiers » d’Écosse, cet itinéraire est basé sur le voyage de l’écrivain naturaliste John Muir. Celui-ci est parti de Dunbar, sa ville natale, pour rejoindre la côte ouest de l’Écosse, dans le but de traverser l’Atlantique jusqu’en Amérique. Beaucoup préfèrent toutefois voyager d’ouest en est pour avoir les vents dans le dos. Inaugurée en 2014, le John Muir Way traverse le premier parc national d’Écosse, le Loch Lomond et les Trossachs, ainsi que d’anciennes zones d’intérêt romaines telles que le mur d’Antonin et ses fortifications. Cette route, qui croise par endroits la West Highland Way, présente un terrain tout aussi varié qu’il est possible de parcourir en Gravel.

Bikepacking au Royaume-Uni: où dormir ?

En règle générale, le camping sauvage sans l’autorisation du propriétaire est illégal en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord. Il n’est toutefois pas interdit en Écosse, ce qui signifie que vous pouvez techniquement vous installer où vous voulez, y compris dans les incroyables parcs nationaux du pays.

Si vous voulez faire du camping sauvage en Angleterre ou au Pays de Galles, il existe certaines possibilités. Le parc national de Dartmoor, par exemple, autorise le camping sauvage dans des zones spécifiques. Moyennant quelques règles simples pour dormir en bikepacking, comme porter tout l’équipement à pied et rester au maximum deux nuits.

De l’autre côté de la frontière, au Pays de Galles, l’autorité du parc national de Brecon Beacons fournit une liste des fermes qui autorisent le camping sauvage.

Ailleurs en Angleterre et au Pays de Galles, notamment dans les parcs nationaux d’Exmoor, de Snowdonia et de Peak District, il suffit de demander l’autorisation du propriétaire du terrain pour faire du camping sauvage. Enfin, s’assurer qu’il ne reste aucune trace de votre séjour une fois que vous serez parti.

Bothies

À l’origine, un bothy était un logement agricole pour les travailleurs itinérants. Aujourd’hui les bothies sont un abri rudimentaire, généralement laissé non verrouillé et mis à la disposition de tous gratuitement. On trouve des bothies dans les régions montagneuses isolées d’Écosse, du nord de l’Angleterre, d’Ulster et du Pays de Galles. Ils sont particulièrement courants dans les Highlands écossais.

Articles récents

Sacoches Apidura

Sacoches Apidura

Les sacoches Apidura n'ont pas besoin de présentations. En effet, Apidura est certainement l'un...

Share This