Accueil » Blog » Quel vélo pour le bikepacking ?

Quel vélo pour le bikepacking ?

Il y a de grandes chances pour que le vélo idéal pour le bikepacking soit celui que vous possédez déjà. En effet, le bikepacking a l’avantage de ne pas nécessiter de cadre ou des fixations particulières. Toutefois, afin de de choisir un vélo adapté au mieux à vos futures aventures. Il convient de prendre en compte certains critères. Les éléments susceptibles d’influencer votre choix dépendent, par exemple, du type de terrain que vous prévoyez de couvrir. Ensuite, le confort, la transmission ou encore les pneus. Ces critères dépendront du type de cycliste que vous êtes, ainsi que du type de bikepacking que vous souhaitez pratiquer.

VTT sur plusieurs jours. Ultraléger, course et gravel ou expédition ?

D’une manière générale, on peut choisir entre trois types distincts de bikepacking. Pour ce motif, votre choix de vélo peut avoir un impact sur le type d’itinéraire et la pratique que vous allez privilégier.

  • Randonnée en VTT: Sur les routes de terre, presque n’importe quel vélo rigide fera l’affaire. En revanche, sur un singletrack technique, les vélos à suspension intégrale sont les plus intéressants. Pour des conditions neigeuses ou côtières, les fatbike peuvent parfois s’avérer nécessaires.
  • Ultraléger, course et gravel: Popularisé par « The Tour Divide », une course d’utracyclisme de 4418 km qui s’effectue en totale autonomie. Ce style de bikepacking requiert généralement l’utilisation d’un VTT léger (à suspension complète ou hardtail) ou un vélo gravel complété par un kit d’équipement efficace et ultraléger.
  • Expédition: Rouler avec des pneus de plus grand volume que ce qui serait considéré comme normal pour un voyage longue distance ajoute du confort à la suspension. Sans nécessiter l’entretien d’un amortisseur ou d’une fourche. Cela facilite également la flottaison, ce qui ouvre l’accès à plus de terrains. Comme par exemple le sable et la neige. Les cadres en chromoly, sont plus réparables et donc mieux adaptés pour être accrochés sur le toit d’un bus ou mis dans un carton pour un transport en avion.
VTT pour bikepacking

La versatilité d’un vélo de bikepacking

Par rapport aux vélos d’autres catégories, développés pour des scénarios spécifiques. Le vélo de bikepacking doit être beaucoup plus polyvalent. Que ce soit sur des routes de gravier au pied des Alpes, avec des montées et des descentes abruptes ou bien sur des kilomètres d’asphalte sinueux. Le vélo de bikepacking idéal doit être performant dans toutes ces situations. Il est primordial de toujours garder la polyvalence à l’esprit. Notamment, en se demandant si ce vélo peut également être utilisés pour les trajets quotidiens ou une excursion d’une journée sans bagages. Pour moi, un vélo de bikepacking doit avant tout être performant dans toutes les situations.

L’aptitude du vélo de bikepacking aux longues distances

Pour évaluer un vélo de bikepacking, il est essentiel de savoir s’il est adapté aux longues distances. Idéalement, votre vélo devra être utilisé pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines à la suite. Les points de contact ont l’effet le plus immédiat sur le confort. Cependant, tout ce qui concerne le cadre, les roues, les pneus et la tige de selle joue également un rôle important. Le vélo doit avoir une géométrie équilibrée pour une manipulation aisée et confortable. Afin d’évaluer son aptitude à être enfourché sur de longues distances. La maniabilité, le confort, son adhérence et sa résistance au roulement sont d’autres critères importants à prendre en compte. Le vélo idéal pour les longues distances et les journées successives en selle offre donc un équilibre parfait entre souplesse et amorti. Avec une maniabilité élevée et, converti efficacement les coups de pédale en propulsion.

mon vélo gravel

Vélos Gravel

À mon avis, les vélos de gravel sont un mélange entre le vélo de route et le VTT. Ils sont parfaits, et pas seulement pour rouler sur le gravier. Ils sont rapides et robustes, et permettent de monter des porte-bagages pour transporter des charges. Vous pouvez aussi simplement y attacher des sacoches de bikepacking.

Les composants du vélo de bikepacking

Transmission

Afin d’être performant sur un terrain plat ainsi qu’avec une charge sur des routes de gravier raides et accidentées. Les rapports de transmission doivent être appropriés. Donc, ni un groupe de vélo de route avec plateau 53/39. Ni un mono plateau avec une minuscule cassette n’ont de sens.

Freins

En matière de freinage, pour garder le contrôle même dans les longues descentes avec le poids supplémentaire de vos bagages. Le vélo de bikepacking doit être équipé de freins à disque suffisamment grands.

Pneus

Le pneu parfait pour le vélo de bikepacking doit également offrir un compromis entre une bonne adhérence dans toutes les conditions météorologiques ainsi que sur toutes les surfaces. Une faible résistance au roulement et une protection suffisante contre les crevaisons. Le vélo doit avoir un espace généreux pour être compatible avec des pneus larges pour plus d’adhérence et de confort. De préférence 700 x 40C ou plus.

Fourche et cadre

Outre le cadre lui-même, la fourche devrait également disposer de points de fixation suffisants. En plus des sacoches et des porte-bidons, cela vous permettra de fixer des porte-bagages et des garde-boue si nécessaire. Un cablâge propre et intelligent n’est pas seulement plus esthétique. Il facilite également la fixation d’une sacoche de guidon et d’une sacoche de cadre.

Pour conclure, si vous avez un vélo, vous pouvez trouver un moyen de faire du bikepacking ! C’est ce qui est beau. Il suffit de planifier vos itinéraires avec ce que vous avez. Si vous cherchez à investir spécifiquement pour le bikepacking, j’espére que cet article va vous aider à trouver quelles sont les caractéristiques à privilégier.

Decathlon National

Articles récents

Share This