Accueil » Blog » Avantages et inconvénients des pneus tubeless pour le bikepacking

Avantages et inconvénients des pneus tubeless pour le bikepacking

Le tubeless est apparu à la fin des années 1990. Plus précisément en 1999, Mavic a produit l’un des premiers pneus tubeless pour le VTT. Sans doute pour cette raison, les « VTTistes » en sont maintenant pour la plupart des utilisateurs convaincus. Toutefois, pour les « routards » et les « graveleux » la question fait toujours débat. C’est pourquoi dans cet article, j’ai réuni les avantages et inconvénients du tubeless. Afin que vous puissiez vous-même décider si c’est vraiment une bonne idée pour le bikepacking.

Quels pneus pour le bikepacking ?

Partant du principe que votre itinéraire de bikepacking va concilier plusieurs types de terrain. Ce qui à mon avis fait toute la beauté de cette pratique.

En règle générale, plus un pneu est large plus il est confortable et donc adéquat lorsque vous voyagez chargé ou sur des pistes et routes en mauvais état. À l’inverse, plus un pneu est fin, plus il est léger, aérodynamique et performant sur des routes en bon état. Pour ce qui est des pneus, vous avez donc le choix entre deux formats:

  • 700C avec des sections de pneu comprises généralement entre 35 et 48mm.
  • 650B avec des sections entre 42 et 50mm.

Les pneus plus larges permettent également une meilleure flottaison. Ce qui augmente la capacité de franchir les obstacles et assure un plus grand confort sur de longues distances et sur une plus grande variété de terrains. Bref, la formule parfaite pour le bikepacking.

pneus tubeless gravel

Tubeless VS chambre à air

Le pneu tubeless est un pneu gonflé sur une jante sans chambre à air. À la place de la chambre à air qui sert à maintenir la pression, une chambre étanche est créée avec un pneu spécifique au tubeless. Développé avec une tringle spéciale (généralement en carbone), et une jante compatible (tubeless ready). Ce dernier se verrouille dans la jante et forme ainsi un joint étanche à l’air qui maintient la pression.

Les pneus à chambre à air restent populaires car ils sont simples et fonctionnent plutôt bien. La plupart des gens peuvent facilement changer une chambre à air et les crevaisons (lorsque vous êtes chanceux) sont assez rares. Il n’existe pas non plus de problème de compatibilité. En effet, n’importe quel pneu s’adapte à n’importe quelle jante, et le marché est inondé d’un énorme choix de types de pneus.

Le principal avantage du pneu tubeless, et il est de taille, est la réduction du risque de crevaison. En effet, pas de chambre à air susceptible d’être percée, que ce soit par des objets pointus ou, par pincement lorsque la chambre à air est écrasée entre la jante et le pneu.

Les avantages des pneus tubeless

Donc, le plus grand avantage du pneu tubeless est la réduction du risque de crevaison. En effet, il faut savoir que si par malheur il vous arrive de crever en tubeless. Il est très probable que vous crevez également pour la même raison et au même endroit avec une chambre à air.

Réduction de la pression des pneus

Ce n’est toutefois pas son seul avantage, sans chambre à air et donc avec moins de risque de crevaison, le pneu tubeless peut être utilisé avec une pression plus basse. Le confort s’en trouve ainsi nettement amélioré car une pression de pneu plus faible permet à votre pneu de se déformer vers l’intérieur plutôt que de se déplacer vers le haut ou le côté. Il agit ainsi davantage comme un amortisseur. Par conséquent, vous perdez moins d’élan et roulez plus vite sur les obstacles. Cela se traduit également par une plus grande stabilité et un meilleur équilibre lorsque vous devez les franchir.

Un pneu tubeless peut être utilisé à une pression de 10 à 20 psi inférieure à celle d’un pneu équivalent, sans dégrader ses performances. La possibilité d’utiliser des pressions encore plus réduites en toute sécurité prend tout son sens. La tendance étant à l’élargissement des pneus, comme on peut le voir avec la prévalence des vélos d’endurance équipés de pneus de 28 mm et plus. Par ailleurs, les vélos de gravel et d’aventure équipés de pneus encore plus larges, plaide plutôt en faveur du tubeless.

Moins de résistance au roulement

Lorsque la pression des pneus est plus faible, le pneu se déforme lorsqu’il entre en contact avec un obstacle au lieu de rebondir. Cela permet à la roue de continuer à rouler au lieu de vous ralentir. Cela améliore l’efficacité de roulement quand vous roulez sur des surfaces accidentées.

pneus tubeless giant crosscut

Les inconvénients des pneus tubeless

Malheureusement, il y a aussi des inconvénients à passer au tubeless. Par exemple, les pneus et les roues tubeless coûtent plus cher. En revanche, si vous avez acheté un nouveau vélo récemment, il est fort possible que celui-ci soit déjà équipé de roues tubeless ready.

L’installation de pneus tubeless peut poser quelques problèmes. Le plus grand défi est surtout de faire en sorte que la tringle du pneu se place correctement sur la jante. Le joint doit être étanche à l’air. Ce processus nécessite d’ajouter soigneusement le liquide préventif, puis beaucoup d’air assez rapidement. Mission presque impossible sans une pompe compresseur, en tout cas pour moi.

Si malgré tout vous crevez lors d’un trajet, cela signifie que la brèche était trop importante pour que le liquide préventif puisse s’auto-réparer. La solution consiste donc à mettre une chambre à air. Pour ce motif, je vous conseil donc de toujours avoir une chambre à air de secours sur vous. Si vous roulez dans un endroit reculé, afin de réparer une grosse crevaison ou une déchirure du flanc. Vous devriez peut-être aussi emporter du scellant supplémentaire, des valves tubeless, un kit de réparation ainsi qu’une cartouche à haute pression.

Le Tubeless nécessite plus d’entretien

Contrairement aux pneus équipés de chambre à air, le tubeless demande un peu plus d’entretien. En effet, avec le temps le liquide préventif du pneu s’assèche. Il arrive aussi parfois qu’une petite quantité s’échappe en cas de crevaison. C’est pourquoi, au minimum une fois par saison, vous devrez faire l’appoint de produit d’étanchéité afin de vous assurer qu’il y en a suffisamment pour que le pneu se colmate tout seul en cas de crevaison. Si vous roulez souvent ou dans un climat chaud, vous devrez ajouter du produit tous les deux ou trois mois directement par la valve.

Quel liquide préventif choisir ?

Pour des pneus plus fins, comme par exemple ceux de route ou gravel. Je vous recommande d’utiliser du préventif à latex liquide ou avec des petites paillettes. Les préventifs très épais avec des fibres plus grosses, sont capables de boucher des plus grands trous mais ils vont également sécher plus vite.

liquide tubeless Schwalbe

Schwalbe Doc Blue

  • Valves démontables
  • Efficace : 6 mm
  • Durée : 2 à 7 mois
  • Contenance : 500 ml
préventif tubeless écologique

Syncros

  • Écologique
  • Efficace : 6 mm
  • Durée : 2 à 6 mois
  • Contenance : 500 ml
préventif tubeless monkey's sauce

Monkey’s Sauce

  • latex faible viscosité
  • Efficace : 6 mm
  • Durée : 2 mois
  • Contenance : 500 ml

Quels sont les pneus tubeless préférés des bikepackers ?

Le bikepacking consiste à s’adapter à des conditions toujours changeantes, et pourtant étonnement les fabricants ne se sont pour l’instant pas vraiment intéressés à concevoir un pneu spécifiquement pour le bikepacking.

L’idéal serait un pneu tubeless de poids moyen pour la durabilité et pour éviter les crevaisons et les pannes. Car il n’est jamais pratique de réparer une crevaison ou tout autre problème mécanique sur le bord de la route. Un pneu polyvalent pour différentes surfaces avec une bande de roulement pour la traction et la maniabilité, mais aussi un roulement rapide sur le bitume. Il n’est pas possible de rouler dans la boue et la neige avec un pneu slick, mais vous ne voulez pas non plus des crampons qui se replient dans les virages en épingle goudronnés, lorsque vous devez descendre en ville pour vous ravitailler.

Le premier fabricant à s’y intéresser est René Herse, avec la collaboration de Lael Wilcox. Fameuse pour ces nombreux records dans des compétitions d’ultra-endurance, dont notamment le record du parcours féminin du Tour Divide. Ensemble, ils ont conçu le premier pneu spécifique au bikepacking, il s’agit du pneu Fleecer Ridge (700C X 55). On peut donc certainement s’attendre à ce que d’autres fabricants les suivent sur cette voie. En attendant, il existe ces bonnes options en pneu gravel :

Panaracer GravelKing SK Plus

Orienté sur une utilisation 80% chemins / 20% route. Son adhérence est fiable sur l’asphalte, même lorsque celui-ci est mouillé. Vous pouvez également le faire travailler jusqu’aux rails d’accotement dans le gravier et les conditions caillouteuses. Les racines peuvent cependant le faire patiner et sa bande de roulement serrée se remplit et glisse rapidement dans des conditions collantes. Vous aurez donc besoin de quelque chose de plus proche du cyclo-cross si vous roulez souvent dans les sentiers en hiver.

Hutchinson Touareg

Fabriqué en France, le pneu Hutchinson Touareg se débrouille bien avec le gravier, les pierres et les racines. Il s’agit d’un pneu gravel davantage destiné à une utilisation hors-route. Il roule malgré tout raisonnablement bien sur la route compte tenu de ses capacités tout-terrain. Il est également un peu plus lourd par rapport aux pneus plus lisses conçus pour une utilisation plus axée route. Le pneu Hutchinson Touareg est disponible en 700C X 40 et 45mm. Ainsi qu’en 650B X 47mm.

Schwalbe G-One Allround Evo

Le Schwalbe G-One Allround est un pneu très rapide. Sa bande de roulement est plate et constante et, dispose de milliers de petits crampons pour accrocher et trouver de la traction sur n’importe quelle inclinaison. Cependant, le pneu atteint rapidement ses limites lorsqu’il est penché dans les virages. Bien qu’il se comporte de manière prévisible, il ne peut pas être poussé fort dans les virages pour trouver plus d’adhérence. En raison de sa construction robuste, le pneu Schwalbe est extrêmement rigide et offre donc un minimum de confort ou de « suspension » sur terrain accidenté. Il s’agit d’un pneu, à mon avis, plus orienté à une utilisation 70 % route / 30 % chemins.

WTB Riddler

Le WTB Riddler est un solide pneu polyvalent. Il convient particulièrement aux cyclistes qui utilisent des jantes étroites ou un vélo avec des dégagements limités. Ainsi que à ceux qui mettent plutôt l’accent sur la sécurité et les prouesses en virage que sur la résistance aux crevaisons et au roulement. Disponible en versions 37 et 45 mm, le Riddler possède une bande de roulement centrale à profil bas associée à une bande de roulement extérieure plus épaisse. Cette dernière permet de mieux négocier les virages sur les terrains difficiles.

Articles récents

Share This