Accueil » Blog » Bikepacking en vélo électrique

Bikepacking en vélo électrique

Certains diront peut-être que le bikepacking en vélo électrique n’est pas vraiment du bikepacking. D’autres diront même que le VAE n’est pas vraiment un vélo. Personnellement, je ne veux pas rentrer dans ce genre de polémiques inutiles. J’ai moi-même un vélo classique et, pour l’instant j’apprécie l’effort et le challenge que parfois il procure. La souffrance physique et ces instants ou parfois on se demande: « mais pourquoi je fais ça? ». Toutefois, je reconnais volontiers que pour certains, le vélo électrique permet d’envisager des aventures qu’autrement ils ne feraient pas ou plus. C’est pour eux qu’aujourd’hui j’écris cet article.

Est-ce que le vélo électrique est adapté pour le bikepacking ?

La réponse est oui, la plupart des vélos électriques peuvent être utilisés pour le bikepacking. Cela dépend toutefois du nombre de kilomètres que vous allez parcourir et du type de terrain sur lequel vous allez rouler. Par exemple, si vous souhaitez emprunter des pistes et sortir des sentiers battus, il sera plus judicieux d’acheter un vélo capable de gérer différents types de surfaces. Soit un VTT (hardtail ou tout-suspendu). Soit un vélo hybride ou un Gravel électrique.

L’autonomie de la batterie aura également une grande importance. En effet, sans batterie vous allez devoir pédaler sans assistance électrique sur un vélo très lourd avec en plus tout votre matériel. Idéalement, il faut viser un vélo électrique avec une autonomie d’au moins 80 km. Il peut être aussi utile d’investir dans une batterie de rechange, au cas où. Si, par exemple vous prévoyez de faire beaucoup de montées raides et techniques, le type de moteur de votre vélo est également une considération importante. Un moteur à transmission centrale sera, pour cela, le choix le plus adapté.

Enfin, le poids est bien sur aussi un élément auquel vous devrez réfléchir attentivement. Le poids des vélos électriques peut varier considérablement, allant d’environ 11 kg pour un VAE route avec cadre en carbone, jusqu’à 26 kg pour certains VTT électriques. Le poids du vélo n’est qu’un début car vous devez également prendre en compte le poids de vos bagages. Il faudra donc faire bien attention à ne pas vous retrouver à court de batterie.

Quelles sacoches de bikepacking utiliser sur un VAE ?

La sacoche de selle, une sacoche de guidon et une sacoche de cadre, constituent le système de stockage standard pour la plupart des bikepackers. Vous pouvez les utiliser simultanément ou en partie, selon votre destination et la quantité de matériel que vous transportez. Vous pouvez toutefois également élargir vos options avec des sacoches supplémentaires. Par exemple, des sacoches pour la fourche avant, les sacs de potence qui s’adaptent à la potence et au guidon. Ou encore les sacoches de tube supérieur qui sont un autre excellent accessoire pour le stockage de snacks ou d’autres objets qui nécessitent un accès rapide. Toutes ces sacoches s’adapteront parfaitement sur un vélo électrique. Certains d’entre eux auront parfois un triangle de cadre avec un espace restreint, mais c’est le cas également de certains vélos classiques, toutefois des solutions adaptés existent.

sacoches bikepacking pour 250 euros

Comment recharger son vélo électrique en voyage ?

La batterie d’un vélo électrique se recharge aussi facilement que celle d’un smartphone ou d’un ordinateur. Il suffit, en effet de brancher le câble d’alimentation sur une prise murale et ensuite sur votre batterie. Un geste beaucoup moins évident lorsque vous campez en pleine nature. Surtout qu’il vous faudra entre 3 et 5 heures pour charger votre batterie de vélo à 100 %. En fonction de votre kilométrage quotidien, vous devrez donc parfois faire preuve de parcimonie avec l’assistance électrique. Vous serez surpris de l’autonomie que vous pouvez tirer d’une batterie standard. Vous devrez donc, contrairement au bikepacker classique, faire plus attention aux endroits où vous allez vous arrêter pour dormir et faire une pause. Il sera plus judicieux de vous arrêter à un endroit où vous trouverez une prise électrique. Il vous suffit pour cela de bien préparer vos étapes à l’avance.

Voyage en vélo électrique: Où dormir ?

Lorsque vous planifiez votre itinéraire à l’avance, vous allez pouvoir cibler des endroits où vous pouvez dormir. Toutefois des imprévus peuvent surgir et parfois il est impossible de rouler suffisamment loin pour atteindre un hôtel ou un lieu de bivouac décent avant la tombée de la nuit. C’est pourquoi, vous devez être capable d’être autonome et prêt à dormir à l’endroit le plus sûr et le plus confortable que vous trouverez.

Même si pour les puristes ce n’est pas vraiment considéré comme du bikepacking. L’option bikepacking carte de crédit est de plus en plus populaire. Vous pouvez en effet voyager plusieurs jours et réserver une chambre d’hôtel ou un Airbnb à chaque étape. Il s’agit cependant d’un choix plus coûteux, pour lequel vous allez devoir réserver à l’avance. De plus, si vous avez un imprévu en cours de route, vous risquez de ne pas être suffisamment bien équipé pour la nuit. Pour ce motif, je vous conseil malgré tout de toujours transporter au minimum, un sac de couchage et un bivy dans vos sacoches.

Une autre option, cette fois plus économique, c’est le camping. Plus particulièrement les camping municipaux. Crées avec l’apparition des congés payés, vous les trouverez partout en France. Ces campings sont beaucoup moins chers, y compris pour les locations de bungalows, mobile homes et chalets. En règle générale vous n’avez pas besoin de réservation, attention toutefois car certains d’entre eux ferment hors saison. D’autres restent ouverts, mais ne proposent que leurs locations de mobile homes. Des sites internet comme campings.com vous offrent également un large choix d’options de camping dans toute l’Europe.

tente bivouac nuit

Bikepacking en vélo électrique: Que faut-il emporter ?

Souvenez-vous que l’objectif est de ne transporter que ce qui est vraiment essentiel pour votre aventure. Il s’agit d’être autonome, indépendant mais aussi libre. Organiser votre matériel en groupes peut être un bon moyen de ne pas oublier d’emporter ce dont vous avez besoin, surtout pas le chargeur de votre vélo électrique ! C’est pourquoi je vous conseil cette check-list.

Check-list Bikepacking

  • Équipement de vélo : Cela comprend votre vélo, votre casque, vos sacoches et l’éclairage vélo.
  • Un abri : N’oubliez pas votre tente, votre bâche, votre bivy ou votre hamac.
  • Couchage : Un sac de couchage et un coussin sont les deux articles indispensables.
  • Repas : Apportez un réchaud, du combustible, un briquet, une popote et une tasse.
  • De l’eau : Prévoyez un filtre à eau ou des comprimés de purification. Plusieurs gourdes ou des bouteilles d’eau supplémentaires.
  • Vêtements : Des vêtements pour rouler, comme des shorts de vélo, des maillots, des chaussettes, une veste imperméable et des gants. Et des vêtements pour le campement, comme des sous-vêtements, un bonnet et un pull chaud pour la nuit.
  • Navigation : un GPS et/ou un smartphone. Prenez également une carte classique
  • Hygiène : Assurez-vous d’avoir de la crème solaire, un baume pour les lèvres, du dentifrice et du papier toilette.
  • Outils de réparation : Préparez-vous avec des accessoires tels que des chambres à air de rechange, un kit de réparation, une pompe, des démonte-pneus et un outil multifonction.
  • Trousse de premiers secours : Des pansements, des bandages et des analgésiques, etc.
  • Divers : De la nourriture, une lampe frontale, des piles supplémentaires, des lunettes de soleil et un appareil photo.

Quels sont les meilleurs vélos électriques pour le bikepacking ?

Vous n’avez pas besoin de dépenser une fortune dans un vélo électrique pour faire du bikepacking. Il faudra toutefois compter entre 2000 et 3000 euros. Il est important de se rappeler que l’autonomie de la batterie, le poids ainsi que la puissance du moteur sont les critères les plus importants. N’oubliez pas également de profiter des primes pour l’achat d’un VAE proposées par le Gouvernement et les collectivités.

Riverside 540E

  • Autonomie: Mode ECO jusqu’à 120km
  • Puissance: Shimano 60Nm
  • Poids: 21kg
  • Freins: disque hydrauliques
  • Batterie: Lithium-ion 36v  (418Wh)
  • Roues: 700 x 38c, 28 pouces
vélo électrique bikepacking decathlon

Cube Reaction Hybrid

  • Puissance: Bosch 65 Nm
  • Poids: 25kg
  • Freins: disque hydrauliques
  • Batterie: Bosch PowerTube 625 Wh
  • Roues: Rodi Blackrock 23, 32H, Disc
vélo hybride électrique cube

Focus Aventura 2

  • Puissance: Bosch 85 Nm
  • Poids: 23kg
  • Freins: disque hydrauliques
  • Batterie: Bosch Powertube, 500 Wh
vtt électrique bikepacking focus

Mondraker Thundra

  • Puissance: Shimano STEPS E7000
  • Poids: 22kg
  • Freins: disque hydrauliques
  • Batterie: Simplo internal 630 Wh
  • Roues: MDK-HP1 29, 30 mm
vtt électrique mondraker

Où acheter un vélo électrique ?

En ce qui me concerne, j’ai toujours acheté mes vélos dans un magasin spécialisé. Toutefois, il peut parfois s’avérer intéressant d’opter pour l’achat en ligne. En effet, certains sites internet proposent souvent un vaste choix de marques à des prix très intéressants. C’est pourquoi je vous conseil tout de même de vérifier.

Articles récents

Share This