Accueil » Blog » The Great Divide Mountain Bike Route

The Great Divide Mountain Bike Route

La Great Divide Mountain Bike Route (GDMBR) est l’itinéraire cycliste hors-piste le plus connu et le plus important des États-Unis, voire certainement du monde entier. Cet itinéraire traverse à plusieurs reprises la ligne de partage des eaux entre d’une part le bassin versant de l’océan Pacifique et d’autre part ceux des océans Arctique et Atlantique. De Banff au Canada, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, à Antelope Wells dans l’État du Nouveau-Mexique. Cela représente 4339 km de routes de gravier, de singletracks, de petites villes et de ranchs ruraux. Des montées et des descentes de cols, et un peu de bitume pour relier le tout en une seule ligne ininterrompue.

Le parcours du Great Divide

Malgré le terme « mountain bike » dans son nom, l’itinéraire est principalement constitué de routes de gravier et en terre. Presque tout le parcours n’est pas trop technique, vous devrez toutefois parcourir des sections parfois difficiles, surtout lorsque vous êtes lourdement chargé.

Le Great Divide Mountain Bike Route n’est pas signalisé et n’est pas une piste continue. Il s’agit en effet d’un itinéraire reconstitué à partir de centaines de routes publiques. Les cyclistes qui l’empruntent sont donc responsables de la navigation et il est fortement conseillé d’utiliser des cartes ou un appareil GPS.

La majeure partie de l’itinéraire est quelque peu isolée, mais pas vraiment. Soyez donc prêt à gérer vos réserves de nourriture et d’eau. Ainsi qu’à faire face au mauvais temps et à camper dans des sites parfois non aménagés. En parcourant le Great Divide, il est courant de passer 1 à 2 jours entre les villes dans lesquelles il est possible de se réapprovisionner. Toutefois, la plupart des routes et des pistes sont fréquentées par d’autres usagers et vous rencontrerez généralement souvent d’autres humains.

Principaux points d’intérêt du Great Divide

Le GDMBR traverse une partie l’Ouest américain, qui se caractérise par des paysages spectaculaires et variés et des étendues sauvages sans limites. Parmi les points forts, la vallée de Flathead, le parc national de Grand Teton et le Great Divide Basin dans le Wyoming. South Park et Boreas Pass dans le Colorado, Polvadera Mesa ou encore la forêt nationale de Gila au Nouveau-Mexique. Le col Indiana du Colorado, qui culmine à 3 630 mètres, est le point culminant du parcours qui se termine dans le désert de Chihuahua.

grand teton national park great divide mountain bike route

Météo et quand partir ?

Le GDMBR est une route d’été, mais le meilleur moment pour commencer est une question compliquée. Voici donc quelques précautions à prendre en compte.

Dans les montagnes du Montana, du Canada et du Colorado, la neige peut rester sur les cols jusqu’en juin, voire plus tard après des hivers très enneigés. Vous pouvez malgré tout probablement passer ces sections, mais elles peuvent être lentes et pénibles. Gardez donc un œil sur les conditions de neige au printemps et au début de l’été lorsque vous planifiez votre randonnée.

Au Nouveau-Mexique et dans certaines parties du Colorado, de fin juin à septembre, les orages de l’après-midi peuvent transformer les routes de terre en boue impraticable. Des alternatives goudronnées sont souvent possibles, mais si vous devez les emprunter, vous manquerez certainement de belles sections de l’itinéraire. Le Nouveau-Mexique connaît également une chaleur étouffante de fin juin à août, et l’eau peut parfois y être rare. Bien qu’il soit possible d’y remédier, il est préférable d’éviter de parcourir la section la plus au sud au plus fort de l’été.

Notez également, que la fumée des feux de forêt et les fermetures de routes ont de plus en plus d’impact tout au long de l’itinéraire du Great Divide. Surtout au nord du Colorado. Le risque d’incendies s’aggrave généralement plus tard en été, à partir du mois d’août.

Enfin, à partir de la mi-septembre, les températures peuvent devenir assez froides. Il existe donc un risque de neige à cause des tempêtes hivernales dans les montagnes. Gardez en tête également que la plupart des bikepackers mettent entre un mois et demi et trois mois pour parcourir l’ensemble du trajet.

Se rendre sur place

L’aéroport de Calgary au Canada est l’aéroport principal le plus proche. Cet aéroport se trouve à environ deux heures de route, soit un à deux jours de vélo de Banff. Plusieurs navettes circulent également entre Banff et l’aéroport de Calgary. La navette Banff Airporter est populaire auprès des cyclistes et prend en charge les vélos emballés.

sacoches bikepacking pour 250 euros

Quel vélo pour le Great Divide ?

La plupart des cyclistes qui font le Great Divide le font avec un vélo à suspension semblable au Salsa Cutthroat. Vous pouvez toutefois emprunter cet itinéraire avec presque tout. Cela dit, certains choix sont meilleurs que d’autres en fonction de vos objectifs.

  • Vélos rigides : un choix populaire pour cet itinéraire, et relativement abordable.
  • Hardtails : également un choix populaire dans une variété de modèles. La suspension avant est un atout dans les sections les plus difficiles, mais elle est excessive pour une grande partie du gravier. Si vous choisissez un hardtail pour le GDMBR, assurez-vous que sa géométrie est adaptée au cross-country et aux longues distances, par opposition à la descente ou aux sentiers techniques.
  • Suspension intégrale : Non recommandé pour cet itinéraire en raison du poids, de l’espace de chargement limité et de la quantité inutile de suspension.
gravel cannondale topstone

Quel vélo pour le bikepacking ?

Pour choisir un vélo adapté au mieux à vos futures aventures. Il convient de prendre en compte certains critères. Ces critères dépendront du type de cycliste que vous êtes, ainsi que du type de bikepacking que vous souhaitez pratiquer.

Camping, nourriture et eau

Il existe de nombreux sites de camping sauvage le long du parcours. Les guides et les cartes de l’Adventure Cycling Association contiennent des recommandations précises en matière de camping et d’hébergement. En fonction de votre rythme quotidien et du nombre d’arrêts que vous ferez au cours de la journée, vous pourrez planifier en conséquence. Profitez également autant que possible des hébergements réservés aux cyclistes indiqués sur la carte.

Hébergement réservé aux cyclistes

Le GDMBR abrite certains des « Trail Angels » les plus généreux et les plus créatifs de la planète. Ces endroits offrent gratuitement le camping et l’hébergement aux cyclistes de longue distance. Vous pouvez y contribuer par des dons. Ce sont des oasis de la légende et de la culture de la Great Divide. Ainsi que d’excellents endroits pour rencontrer et discuter avec d’autres cyclistes. Parmi les endroits les plus connus:

  • Llama Ranch (Barbara et John Nye) près de Helena, MT
  • Ovando, MT
  • Brush Mountain Lodge, près de Steamboat Springs, CO
  • Toaster House à Pie Town, NM

Nourriture

La nourriture sur le Great Divide provient principalement des stations-service, des magasins généralistes et des restaurants de type diner. Vous pouvez manger des cheeseburgers, du poulet frit et boire de la bière à volonté. Vous trouverez également facilement des ingrédients simples pour vos repas (nouilles instantanées, riz, purée de pommes de terre, fromage, beurre de cacahuète, flocons d’avoine, barres énergétiques, mélange de fruits et légumes, etc).

Les possibilités de réapprovisionnement en nourriture sont assez fréquentes sur la majeure partie du GDMBR. À un rythme de randonnée, vous aurez généralement besoin de transporter 1 à 2 jours de nourriture entre les magasins et les restaurants, parfois 3 à 4 jours.

La moitié sud du pays offre généralement des trajets plus longs que le nord. Certaines des sections les plus longues entre les réapprovisionnements en nourriture sont Abiquiu NM à Platoro CO, et Rawlins à Atlantic City WY (Great Basin).

Eau

Dans une grande partie du Canada et du Montana, il faut à peine penser à l’eau. Une grande partie du Colorado dispose également d’eau en abondance. En revanche, plusieurs sections sèches nécessitent plus de précautions. Les plus importantes sont le Grand Bassin (d’Atlantic City à Rawlins en allant vers le sud) et certaines parties du Nouveau-Mexique.

Liens utiles (en anglais)

Articles récents

Sacoches Apidura

Sacoches Apidura

Les sacoches Apidura n'ont pas besoin de présentations. En effet, Apidura est certainement l'un...

Share This