Accueil » Blog » Quelles chaussures pour le Bikepacking ?

Quelles chaussures pour le Bikepacking ?

Plus votre journée passée sur la selle est longue, plus il est important d’avoir une paire de chaussures confortables et adaptées à vos pieds. En Effet, rouler plus longtemps que d’habitude et pendant plusieurs jours d’affilée peut aussi faire souffrir vos pieds. D’autant plus, lorsque les chaussures que vous utilisez pour le bikepacking sont trop rigides ou trop souples. Le poids supplémentaire d’un vélo chargé entraîne souvent une augmentation de la marche, les chaussures trop rigides provoquent donc souvent des ampoules. Alors que des chaussures mouillées et qui mettent des jours à sécher ajoutent encore une couche à cet inconfort.

La plupart des Bikepackers à tendance à préférer des chaussures durables, bien ventilées et compatibles avec le système de pédales automatiques. Ces chaussures doivent offrir une bonne adhérence pour la randonnée et leurs semelles doivent être modérément rigides. Elles doivent cependant être suffisamment flexibles pour permettre de marcher confortablement.

Pédales plates ou automatiques ?

La première question que vous devez vous poser est avec quel type de pédales vous vous sentez le plus confortable? Pour la plupart des cyclistes ce n’est même pas une question, et la très grande majorité choisissent des pédales automatiques qui comportent de nombreux avantages. Toutefois, les raisons d’utiliser des pédales plates pour les randonnées, le bikepacking et le cyclotourisme sont également nombreuses.

Les avantages des pédales plates pour le Bikepacking

Les pédales plates présentent un grand nombre d’avantages. Le plus évident est qu’elles vous permettent de vous libérer rapidement du vélo. D’exploiter facilement des virages glissants, ou de poser le pied sur des sections techniques. Tout aussi évident est le fait de ne pas avoir besoin de transporter une deuxième paire de chaussures pour les activités que vous allez faire sans votre vélo. D’autant plus que les chaussures SPD sont rigides et souvent encombrantes. Enfin, elles constituent une option bien plus sûre et confortable pour les randonnées. Lorsque vous devez pousser votre vélo, ce qui se trouve être souvent un ingrédient des meilleures aventures de bikepacking.

Les avantages des pédales automatiques

Les pédales automatiques offrent un certain nombre d’avantages pour un usage sportif du vélo. Le pédalage devient plus efficace, le vélo plus sûr mais également plus précis.

  • Un pédalage plus efficace : les pédales automatiques vous permettent de solliciter les muscles de l’arrière des cuisses, en tirant de bas en haut sur la pédale. Cela rend votre coup de pédale plus fluide et équilibré. Ce type de pédalage stabilise votre bassin et offre plus de régularité et de puissance. Ce qui diminue également le risque d’adopter une mauvaise position et donc ainsi le risque de blessures.
  • Un système plus sûr que le cale-pieds : avec les pédales automatiques, une simple rotation de la zone de fixation vous permet de déchausser. Evidement une petite sortie d’adaptation et un peu d’entraînement sont nécessaires.
  • Un guidage plus précis : les pédales automatiques permettent d’adopter des trajectoires plus précises, et de ne faire qu’un avec votre vélo. C’est également très agréable, voire indispensable, sur route lorsque vous commencez à sprinter.
  • Un système réglable : que ce soit avec des modèles route ou VTT, le seuil de déclenchement des pédales est réglable. Pour débuter, il est conseillé de régler la tension au plus bas. En effet, lorsque vous débutez, vous préfèrerez une cale qui offre un maintien moins ferme et plus de liberté.

Quelles chaussures choisir pour le bikepacking avec des pédales plates ?

Lorsque l’on recherche la chaussure de bikepacking idéale, il faut trouver un bon compromis entre la chaussure parfaite pour le vélo et celle qui convient le mieux à la randonnée. Les qualités que doivent avoir de bonnes chaussures de bikepacking sont les suivantes.

  • Semelle caoutchoutée avec traction
  • La semelle de la chaussure doit être assez souple.
  • L’assise plantaire de la chaussure doit être rembourrée.
  • Une empreinte légèrement plus large pour une meilleure stabilité et une meilleure adhérence.
  • La semelle doit se situer dans un juste milieu entre une semelle trop dure qui rend la randonnée difficile et une semelle trop souple qui rend le pédalage inconfortable.

À mon avis, afin de trouver la meilleur chaussure de bikepacking pour des pédales plates il faut compararer le confort, l’apparence, la durabilité et l’un des facteurs les plus importants, son adhérence aux pédales.

Five Ten Freerider Pro

Les Five Ten Freerider Pro sont des chaussures de VTT pour pédales plates, confortables et légères. Elles offrent une très bonne adhérence et sont faciles à nettoyer. Cette chaussure a un ajustement serré qui soutient le pied et possède une semelle intérieure amovible confortable qui ajoute beaucoup d’amorti. La semelle extérieure en caoutchouc présente une empreinte à picots qui offre une bonne adhérence sur et à côté du vélo. Grâce à leur matière synthétique, résistante aux intempéries, ces chaussures se comportent très bien dans des conditions humides. Bien qu’elles ne soient pas imperméables, ces chaussures gardent vos pieds au sec et n’absorbent pas l’eau.

chaussure bikepacking five ten

Giro Riddance

La Giro Riddance est une chaussure assez étroite, les riders aux pieds larges doivent donc prévoir une taille supérieure ou s’abstenir. Sa semelle rigide la rend moins confortable qu’une chaussure comme la Freerider pour les sorties légères, mais aussi moins fatigante pour des randonnées plus longues. La Giro Riddance est une chaussure bien ventilée. La maille qui s’étend des orteils jusqu’à la cheville de la chaussure lui permet de mieux respirer que la plupart des autres chaussures. Toutefois, cela la rend également moins résistante à l’eau.

chaussure bikepacking giro

Adidas Terrex

La gamme Terrex ce sont des chaussures Adidas dédiés au Trail. Qu’il s’agisse donc de randonnée, de course ou de VTT, les chaussures adidas Terrex offrent traction et protection sur tous les terrains. Les chaussures de randonnée Terrex Gore-Tex vous gardent au sec et vous assurent une bonne tenue lors de vos ascensions. Il s’agit de chaussures légères conçues pour être ultra-confortables lors de longues randonnées. Pour ce motif, je pense que ce sont de très bonnes chaussures pour le bikepacking lorsque vous pédalez avec des pédales plates.

Pédales auto: quelles chaussures pour du bikepacking ?

Si vous optez pour des pédales automatiques, pour du bikepacking à mon avis il est plus judicieux de se tourner vers des chaussures de VTT. Ainsi que des pédales avec des cales plus petites (le système SPD de Shimano, Attac chez Time ou Crankbrothers) qui viennent s’incruster dans la semelle de la chaussure, prévue à cet effet. Ce système a pour avantage de vous permettre de marcher facilement lors des portages par exemple. Ces chaussures ont également un look plus passe-partout et sont plus confortables. Toutefois, grâce à la pratique du Gravel aujourd’hui il existe également des chaussures qui combinent semelle rigide (pour un meilleur transfert de puissance) avec des crampons, qui sont évidemment conseillés quand il s’agit de pousser le vélo sur des sentiers.

Five Ten Kestrel

La Kestel Lace a une semelle rigide et un transfert de puissance à la hauteur. Cette chaussure possède une excellente traction et facilité de marche, qui sont renforcées par la flexion au niveau des orteils et la semelle en caoutchouc Stealth C4. Il ne s’agit pas d’une chaussure particulièrement légère. En revanche, cela est compensé par une très bonne protection du pied et une excellente durabilité. Le modèle Kestrel Lace offre des performances polyvalentes, un excellent transfert de puissance et de bonnes performances hors vélo. La version Kestrel Pro Boa offre cependant un ajustement légèrement supérieur à celui de la version à lacets.

chaussure bikepacking five ten kestrel

Fizik Terra Ergolace

La semelle souple de la Fizik Terra Ergolace X2 ne conviendra pas aux adeptes de la puissance. En revanche, sa robustesse, sa légèreté, son confort et son adhérence font de la Fizik Terra Ergolace un excellent investissement pour le bikepacking. Elles sont naturellement résistantes au vent et aux éclaboussures, vous devrez toutefois utiliser un spray pour les rendre imperméables. Bien qu’elles soient légèrement rigides au début, le tissu résistant se moule très bien à votre pied après quelques sorties et le laçage asymétrique se tend uniformément sur la languette rigide pour un ajustement solide et confortable.

chaussure bikepacking fizik

Giro Terraduro

À condition de bien connaître sa taille, la Giro Terraduro est une chaussure confortable. Il s’agit d’une chaussure plutôt étroite, je vous conseil donc de prendre une taille au-dessus de celle que vous utilisez en général. La partie supérieure en microfibres est souple mais solide. Cette chaussure utilise une semelle rigide en nylon qui permet un transfert de puissance extrêmement efficace lors du pédalage. Malgré que la Giro Terraduro soit très rigide sur le vélo, elle utilise un point de flexion à l’extrémité de la chaussure, ce qui rend la marche tout de même assez agréable.

Pearl Izumi Gravel X

Il s’agit d’une chaussure dédié au gravel qui allie la légèreté et la rigidité d’une chaussure de route à la durabilité d’une chaussure de VTT. Ses semelles sont super rigides, elles offrent donc un excellent transfert de puissance lors d’un pédalage exigeant. Le profil en caoutchouc des semelles permet néanmoins de tout de même marcher avec facilement. Elles sont légères et le Boa enveloppe les pieds de manière solide et confortable. La construction en tricot et la languette perforée sont respirantes, légères et à séchage rapide.

pearl izumi gravel x

Ekoi XC EVO

Les chaussures Ekoi XC EVO sont conçus pour le VTT et le Cyclo Cross, elles sont donc rigides et légères. Ses crampons sont amovibles et il est même possible d’y ajouter des crampons supplémentaires pour marcher encore plus facilement pour des terrains très boueux. L’attache se fait à l’aide d’une boucle Boa ainsi qu’une bride de serrage en velcro. Elles possèdent un emplacement pour des cales avec deux vis de type SPD. La marge de réglage de la cale est de 10 mm.

chaussures VTT ekoi

Shimano ME5

Les chaussures de trail Shimano ME5 équilibrent efficacement la performance lors de la marche et le transfert de puissance. La semelle est bonne pour les surfaces dures et le grip sur le mouillé est également correct. Par ailleurs, elles sont fiables et confortables. Grâce à une bande velcro et un tendeur Boa L6, les ME5 sont très faciles à enfiler et à enlever. Rouler avec les ME5 est une bonne expérience dans toutes les conditions de conduite. Les crampons sont suffisamment encastrés pour permettre à la semelle de faire son travail, tout en restant faciles à clipper.

shimano me5

Mon avis sur les chaussures de bikepacking

Personnellement je préfère utiliser des pédales plates pour mes sorties de bikepacking. Cela me permet de n’emporter qu’une paire de chaussures pour tout faire. Que ce soit pour faire des visites ou aller faire des courses, je suis de ceux qui préfère adopter un look plus passe-partout et ne pas ressembler à un coureur du Tour de France. Je sais néanmoins que les pédales automatiques ont des réels avantages pour le pédalage, le confort et la réduction du risque de blessures. Donc je reconnais que des chaussures VTT avec des cales SPD peuvent être également intéressantes. Elles ont également un look bien sympa et permettent aussi de marcher normalement.

Decathlon (FR)

Articles récents

Share This